Peupler les vides : l’urbanisme transitoire vu par Plateau Urbain

expurbaines/ mai 13, 2019/ Actus

Le temps est sans doute – plus encore que l’espace – la matière première principale de la ville : le siècle pour la ville, la décennie pour le projet urbain, la journée pour un déplacement… Travailler ces temps – y compris les plus courts – est un des axes de l’urbanisme circulaire, pour intensifier les usages de l’existant. Après avoir tiré les leçons des effets des modèles Airbnb sur nos villes, compris tout l’intérêt de la multiplication des usages d’un même équipement avec le Mablab, il est temps d’approfondir la question de l’urbanisme transitoire, et de sa capacité à permettre à des bâtiments vides de répondre à de nouveaux usages.

© Claire De La Casa

Consultez l’article en ligne sur le site Dixit.net