Transition écologique, quand les étudiants s’impatientent

expurbaines/ décembre 20, 2018/ Actus

Face à l’urgence environnementale, de plus en plus d’étudiants en urbanisme s’étonnent de ne pas se voir enseigner le développement durable et l’urbanisme transitoire. Regroupés en collectifs au sein de leurs établissements, ils s’efforcent de pallier ce manque en organisant des débats et ateliers. Des initiatives qui illustrent une certaine inertie dans l’enseignement de la fabrique de la ville dans les grandes écoles. Rencontre avec l’association Villes et Décroissance qui s’efforce d’ouvrir un débat critique dans la formation de l’école urbaine de Sciences Po.

Consultez l’article sur le site de Demain La Ville